Mon chat ne mange plus, que faire ? Conseils de vétérinaire

Tout comme chez nous les humains, une perte d’appétit passagère peut parfois survenir chez votre chat. C’est le signe que quelque chose ne va pas. Dans certains cas, il ne faut pas s’inquiéter car le problème peut se résoudre facilement mais il arrive parfois que cela soit un des signes d’un problème de santé pouvant être grave. Il faut donc être vigilant et ne pas hésiter à contacter son vétérinaire au moindre doute.

 

Causes de la perte d’appétit

On parle d’hyporexie lorsque l’appétit d’un animal est diminué et d’anorexie lorsqu’il a complètement cessé de s’alimenter. Chez le chat, une perte d’appétit peut avoir de multiples origines. Tout d’abord, il peut s’agir d’un motif comportemental. En effet, le chat est un animal très sensible et certains peuvent être perturbés par le moindre changement dans leur environnement et leurs habitudes.

Ainsi, toute perturbation peut être à l’origine de stress pouvant conduire à une perte d’appétit. Si votre chat a moins d’appétit, demandez-vous tout d’abord si quelque chose a changé dernièrement dans ses habitudes (nouvel aliment, nouvelle gamelle, changement de place de sa gamelle de repas…) ou dans son environnement (compétition avec un autre animal, bruit anormal…). Il peut également tout aussi bien s’agir d’un déménagement, d’un décès ou encore de la venue d’un nouveau membre dans votre famille.

Une perte d’appétit chez un chat peut également avoir pour origine un problème de santé. En effet, de nombreuses maladies peuvent engendrer un tel signe clinique. On peut notamment citer les atteintes suivantes :

  • Cavités nasales : certaines atteintes des voies respiratoires supérieures (notamment des cavités nasales) peuvent avoir un impact sur l’odorat du chat. Ce sens étant important dans sa prise d’aliments, il est donc possible qu’un chat ait une perte d’appétit suite à un problème d’odorat consécutif à un problème de santé (inflammation, tumeur…) ;
  • Bouche : une douleur au niveau de la bouche d’un chat (causée par une accumulation de tartre par exemple) peut l’empêcher de s’alimenter ;
  • Corps étranger : votre chat a peut-être une perte d’appétit suite à l’ingestion de quelque chose qu’il n’aurait pas dû manger, comme de la ficelle par exemple, et qui aurait pu se coincer dans son tractus digestif ;
  • Maladies de nombreux organes (cœur, rein, pancréas…) : une perte d’appétit chez un chat peut être un des signes d’une maladie. De plus, les chats chez qui une maladie a été diagnostiquée et dont un traitement a été prescrit peuvent avoir des pertes d’appétit passagères liées à la prise d’un médicament.

Par ailleurs, suite à une visite chez votre vétérinaire, notamment pour un vaccin ou encore une chirurgie, il est possible que votre chat ait une perte d’appétit passagère qui devrait rapidement disparaître.

 

Que faire si mon chat ne mange plus ?

Si vous avez pu identifier une origine comportementale liée à un changement dans son environnement ou bien dans ses habitudes, vous devez trouver une solution pour que cette cause ne soit plus une source de stress chez votre chat. Vous pouvez faire appel à votre vétérinaire voire à un vétérinaire comportementaliste si vous ressentez le besoin d’être encadré dans cette démarche. Par ailleurs, des diffuseurs de phéromones sont aujourd’hui disponibles et peuvent aider votre chat à s’apaiser.

En revanche, si vous ne constatez aucun changement récent dans l’environnement de votre chat, il est alors nécessaire de consulter votre vétérinaire. D’autres signes cliniques peuvent s’accompagner d’une perte d’appétit comme des vomissements, de la diarrhée ou encore un abattement. Il est alors important de consulter votre vétérinaire sans tarder.

De même, si votre chat cesse totalement de s’alimenter durant plus de 24 heures, il vous faut rapidement contacter votre vétérinaire sous peine que cette perte d’appétit n’engendre de graves conséquences sur la santé de votre animal.

En effet, lorsqu’un chat cesse de manger, une maladie du foie appelée lipidose hépatique peut rapidement se mettre en place, plus particulièrement chez les chats en surpoids. Lorsqu’un chat ne mange plus, son corps a besoin de trouver de l’énergie ailleurs et va aller la chercher au sein de ses réserves de graisse. Une trop grande quantité de lipides peut donc être redirigée vers le foie et s’y accumuler.

Les fonctions du foie vont alors être perturbées pouvant entraîner une insuffisance hépatique. Cela peut avoir de très graves conséquences voire même aller jusqu’à la mort du chat. Une perte d’appétit n’est donc pas à prendre à la légère. Au moindre doute, contactez votre vétérinaire.

Il est important d’avoir une attention particulière en cas de perte d’appétit chez un chaton ou encore un chat âgé. Ces derniers étant plus fragiles, les conséquences d’une perte d’appétit peuvent survenir rapidement et être graves.

 

Comment prévenir une perte d’appétit liée au stress chez mon chat ?

Pour prévenir une perte d’appétit liée au stress chez un chat, il est essentiel de ne pas bousculer ses habitudes afin de ne pas générer d’anxiété chez lui. Néanmoins, si vous devez changer certaines de ses habitudes, comme son alimentation par exemple, il est nécessaire de réaliser une transition alimentaire progressive.

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire sur la démarche à suivre. Comme évoqué plus haut, un diffuseur de phéromones peut aider votre chat à accepter certaines nouveautés dans son environnement comme l’arrivée d’un nouvel animal par exemple ou encore un déménagement. Encore une fois, faites appel à un vétérinaire si vous avez besoin d’aide.

Par ailleurs, si les voyages sont une source de stress pour votre chat, il est préférable de ne pas l’emmener avec vous pour ne pas le perturber. Si un voyage est nécessaire, parlez-en à votre vétérinaire qui pourra vous prescrire un médicament au besoin.

Enfin, veillez à bien tenir les gamelles de nourriture et d’eau de votre chat propres au quotidien. De même, les lieux de nourrissage doivent être propres et au calme pour ne pas le perturber. Par ailleurs, les chats n’aimant en général pas la nourriture froide, il est préférable de leur servir la nourriture humide (pâtée) à température ambiante voire légèrement chauffée pour augmenter son appétence.

 

Source : GROTA Jennifer. « Why Your Cat Won’t Eat and What to Do » [en ligne]. PetMD, 31 juillet 2020. Disponible sur : https://www.petmd.com/cat/nutrition/cat-wont-eat-try-these-tricks (page consultée le 29/06/2021)

Laisser un commentaire