Problèmes dentaires, de peau, de cœur, de digestion… les maladies du chat sont nombreuses et peuvent s’avérer graves voire mortelles. C’est au propriétaire qu’il incombe la responsabilité de veiller à la bonne santé du chat. La plupart des maladies des chats peuvent être soignées si elles sont repérées et traitées à temps. Par ailleurs, certaines maladies sont transmises par les chats à l’homme voire à d’autres animaux tels que les chiens. 

Découvrez trois des maladies plus fréquentes chez le chat ainsi que la description de leurs symptômes pour vous permettre d’agir dès les premiers signes. 

Le coryza

Le coryza ou rhinotrachéite virale féline est une des maladies des chats les plus fréquentes. Elle est causée principalement par le virus de l’herpès félin (FeHV-1) mais peut également l’être par le calicivirus ou la bactérie Chlamydophila felis.

Le coryza est très contagieux et circule facilement entre chats. Il n’est pas contagieux pour l’Homme mais peut être mortel pour le chat et surtout le chaton s’il n’est pas traité à temps. Dans de nombreux cas, le coryza peut provoquer une conjonctivite et/ou de la kératite voire, plus rarement, la cécité.

Il est vital pour le chat de consulter rapidement un vétérinaire en cas d’apparition des premiers symptômes : éternuements répétés, perte d’appétit, excrétions abondantes au niveau des yeux (herpès oculaire) et/ou du nez.

La leucose féline

La leucose féline ou FEV du chat est une maladie du chat grave provoquée par le virus leucémogène félin (FeLV). Ce virus se propage par l’intermédiaire de la salive, du sang ou des urines des chats contaminés et est particulièrement dangereux pour les chatons et les chats de 1 à 6 ans. Il ne se transmet pas à l’homme. 

La leucose féline crée une immunodéficience et peut donc être à l’origine de multiples maladies avec différents symptômes : perte de poids, diarrhées, léthargie, difficultés respiratoires etc. Il n’existe pas de traitement pour la leucose féline mais un vaccin est désormais disponible. 

Le sida du chat

Le “sida du chat” ou FIV du chat est une maladie virale grave qui crée elle aussi une immunodéficience. Elle ne se transmet pas non plus à l’homme. Elle se transmet entre chats via la contamination du sang par la salive, la plupart du temps causée par une morsure profonde. C’est pourquoi elle touche principalement les chats adultes qui se bagarrent. 

Un chat peut être porteur sain, ne jamais activer la maladie et vivre très longtemps. Dans le cas contraire, il deviendra immunodéficient et sera sujet à de nombreuses maladies dites “opportunistes”. Aucun vaccin ni traitement n’existe pour cette maladie, mais il est recommandé de stériliser les adultes mâles qui sortent afin d’éviter qu’ils se battent. 

Protéger son animal avec une assurance animaux

Une assurance animaux vous permet d’être totalement ou partiellement remboursé des frais de vétérinaire. Examens, vaccins, médicaments voire chirurgies, certaines des meilleures mutuelles pour chat proposent des prises en charge allant jusqu’à 100% ! De plus en plus de propriétaires de chats font ce choix afin de garantir les meilleurs soins à leur compagnon sereinement, tout en faisant des économies. 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *