A quoi servent les croquettes pour chats stérilisés ?

La grande majorité des chats en France sont stérilisés, les vétérinaires étant de plus en plus aptes à conseiller les propriétaires sur les divers avantages de la stérilisation, outre la réduction évidente des portées non désirées.

Par exemple, les chats castrés se promènent et s’égarent moins et sont donc moins susceptibles d’être blessés sur la route. Les blessures et les abcès causés par les combats avec d’autres chats sont un problème très courant chez les chats entiers, mais sont beaucoup moins probables chez les chats castrés.

Il est important de noter que les chats castrés courent moins de risques de contracter des maladies infectieuses telles que le virus de l’immunodéficience féline (FIV) et le virus de la leucémie féline (FeLV). Le FIV se transmet par les combats et les morsures (via la salive et le sang infectés) et il est bien connu que cette maladie touche plus souvent les chats mâles entiers et les chats errants ou sauvages.

En outre, pour les chattes, la stérilisation élimine le risque d’infections ou de tumeurs de l’utérus. Si les testicules sont conservés dans l’abdomen chez les chats mâles, ils présentent un risque élevé de développer des tumeurs ; la castration est donc toujours conseillée dans ce cas. Ces avantages pour la santé ne sont certainement pas à négliger car ils signifient qu’un chat castré vivra souvent plus longtemps qu’un chat non castré.

Il existe parfois quelques complications après la stérilisation, comme un risque légèrement accru d’incontinence urinaire chez les femelles, d’obstruction urétrale chez les mâles, d’infection de la plaie chirurgicale ou de légères modifications du pelage. Toutefois, les avantages l’emportent largement sur les risques.

Changements physiologiques

Cela dit, la stérilisation entraîne certains changements physiologiques qui doivent être pris en compte et traités. Dans les 48 heures suivant la stérilisation, un chat augmentera sa consommation de nourriture d’environ 30 %, car il est moins capable de réguler sa faim.

Dans le même temps, ses besoins énergétiques quotidiens diminuent. Le risque d’obésité est donc réel si le régime alimentaire du chat n’est pas adapté immédiatement.

Bien entendu, la prise de poids peut entraîner de nombreux autres problèmes, notamment des problèmes d’articulation, de toilettage, d’appareil urinaire et un risque accru de diabète.

Il est intéressant de noter que si les femelles ont un taux de graisse plus élevé au départ, trois mois après la stérilisation, la consommation de nourriture est plus importante chez les mâles que chez les femelles. C’est donc le chat mâle qui est le plus susceptible de prendre du poids et de souffrir de problèmes médicaux.

Recommander un régime alimentaire spécifiquement formulé pour les chats castrés aide à contrôler le poids corporel après l’intervention. Certains revendeurs d’aliments pour animaux de compagnie comme Animalis proposent des régimes distincts pour les chats mâles et femelles et leurs besoins différents – par exemple, des niveaux d’énergie légèrement inférieurs, avec des quantités de protéines plus élevées pour les chats mâles. Pour l’achat de vos croquettes pour chat stérilisé, nous vous conseillons Animalis qui dispose d’une gamme très complète.

Conclusion

En outre, il convient de conseiller aux propriétaires de respecter strictement les rations quotidiennes, plutôt que de se contenter de remplir la gamelle chaque fois qu’elle est vide.

Le poids et la note d’état corporel du chat doivent être régulièrement évalués, et les rations ajustées en conséquence, et l’exercice doit être encouragé par le jeu.

Les régimes dédiés aux chats castrés sont généralement composés de formules à teneur réduite en énergie, avec des niveaux élevés de protéines et de L-carnitine. La L-carnitine est classée comme un acide aminé “non essentiel”, ce qui signifie que l’organisme peut la synthétiser à partir d’autres acides aminés si nécessaire. Cela ne signifie pas pour autant qu’elle n’est pas utile !

Les régimes riches en L-carnitine peuvent contribuer à une perte de poids saine, car ils favorisent l’utilisation des réserves de graisse pour produire de l’énergie. Cela permet également de préserver la masse musculaire et, comme les muscles utilisent de l’énergie, cela favorise encore plus la perte de poids.

En outre, les régimes spéciaux peuvent contenir des fibres qui aident les chats à se sentir plus rassasiés, de sorte qu’ils ont moins tendance à retourner à leur gamelle aussi souvent. Les régimes peuvent également être adaptés pour favoriser la santé urinaire délicate du chat castré, en créant un environnement défavorable au développement des calculs urinaires de struvite et d’oxalate de calcium.

En résumé, une raison courante pour ne pas stériliser un chat est la croyance de nombreux propriétaires que l’animal deviendra gros et paresseux. C’est tout simplement faux.

La stérilisation diminue les besoins énergétiques du chat jusqu’à 50 %, mais il suffit d’un régime spécifiquement adapté aux animaux stérilisés après l’opération pour réduire le risque de prise de poids.

Laisser un commentaire