fbpx

Mon chat laisse ses poils partout, que faire ?

Au cours de sa vie, un chat perd régulièrement ses poils. C’est un comportement naturel provoqué par les changements de températures. Principalement, la pelade est plus considérable au début du printemps et de l’automne. Elle est par ailleurs appelée mue saisonnière des chats. En outre, c’est aussi la durée de vie de certains poils du pelage de votre chat. Autrement dit, ce sont des poils morts qui chutent partout dans votre maison. 

Cependant, ne vous inquiétez pas, car cela fait partie du processus. Le pelage de votre chat se renouvelle à la suite de cette grande perte. En général, ce phénomène dure 5 semaines environ. Il faut noter que même un animal en bonne santé subit ce cycle. Toutefois, une pelade importante en dehors de ces périodes peut être liée à d’autres causes comme les maladies, la prolifération des puces, le stress ou le dérèglement hormonal. 

En tout cas, commençons sans plus attendre sur les raisons pour lesquelles votre chat laisse ses poils partout. De cette manière, vous pouvez décider si vous devez approcher un vétérinaire ou régler le problème par vous-même. 

Pourquoi mon chat laisse-t-il ses poils partout ?

Il y a plusieurs raisons qui poussent votre chat à perdre ses poils. La pelade peut être liée à l’état de santé physique ou émotionnelle de votre chat. D’un côté, c’est toujours désagréable de nettoyer les poils dans tous les coins de la maison. D’un autre côté, la perte de poils peut provoquer une maladie grave chez le chat comme une occlusion intestinale ou des désordres digestifs. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de déterminer la cause de la chute de poils afin d’apporter la solution adéquate. 

Raison 1 : Un déséquilibre au niveau de sa santé

La teigne et la DAPP ou Dermatite allergique aux piqûres de puces sont les maladies les plus courantes qui provoquent la pelade des chats. Il y a également la gale et la démodécie, mais elles sont beaucoup plus rares. Ces infections de la peau peuvent entraîner une chute massive de poils de votre matou. 

Pour le cas de la teigne, c’est un champignon qui se nourrit des protéines naturelles dans le poil de votre animal. Autrement dit, les poils se meurent en raison de l’absence de kératine qui était absorbée par les champignons. Quand l’animal est atteint de cette maladie, alors vous remarquez des zones dépilées sur la tête, le dos et les cuisses de ce dernier. Il faut noter que c’est une infection très contagieuse. Dans ce cas, cohabiter votre chat avec d’autres animaux est une très mauvaise idée s’il est atteint de cette maladie. 

Concernant la DAPP, elle se manifeste par une forte crise de démangeaisons. Le félin tente d’y remédier à ce problème en léchant et en grattant violemment les zones touchées par la maladie comme les cuisses ou le dos. Malheureusement, ce n’est pas suffisant pour guérir son infection, mais cela ne fait qu’enlever certaines parties de son pelage. 

La gale et la démodécie se manifestent également par des crises occasionnelles de démangeaisons. Elles provoquent une apparition de lésions cutanées, de croûtes, de boutons et bien évidemment une perte de poils. En tout cas, ces maladies sont provoquées par des allergies aux acariens parasites. Il est nécessaire de consulter un vétérinaire afin d’avoir le traitement idéal pour votre chat. 

Raison 2 : Une mue saisonnière

Il y a deux périodes de mue pendant une année. La première est au début du printemps. Au cours de cette période, le pelage de votre chat chute énormément. En effet, c’est à cause du changement de température. Les poils chutent de manière naturelle et laissent ainsi un pelage plus léger pour faire face à la saison chaude. Il en est de même pour la mue de l’automne, mais le système est inversé. En d’autres termes, un poil léger chute et il est remplacé par un autre plus épais pour faire face à l’hiver. 

Raison 3 : Trouble d’anxiété

L’anxiété, l’angoisse et la dépression affectent les systèmes immunitaires des chats. Voilà pourquoi quand ils sont stressés, ils perdent des poils. La pelade se passe surtout au niveau de ses pattes et de sa queue. Pourtant, le chat peut être stressé à cause d’un bruit fort, d’une cohabitation avec d’autres animaux ou d’un changement environnemental. Autrement dit, un petit changement peut être à l’origine de la chute du pelage de votre félin. 

En outre, un dérèglement hormonal peut aussi être la cause de la perte de poils d’un chat. Effectivement, la pousse de poil est régulée par les hormones. Par conséquent, si l’animal souffre d’un problème de la thyroïde et des glandes surrénales, alors une pelade se manifeste sur les flancs et le dos du chat. 

Raison 4 : Diététique non respectée

La perte de poils peut aussi être liée à une mauvaise alimentation. Effectivement, le pelage a besoin de protéine pour se renforcer. Si l’alimentation de votre chat est carencée en protéine, alors cela peut entraîner une chute de poils sur le long terme. Par ailleurs, il est fréquent qu’un chat soit allergique à un aliment particulier. Inutile de préciser que le pelage de votre matou en fait frais. Dans tous les cas, vous devez approcher un vétérinaire pour avoir de bons conseils sur les aliments de votre chat.  

Quels accessoires utiliser pour nettoyer les poils ?

Le nettoyage des poils des chats est une tâche ennuyante surtout si vous n’êtes pas bien équipés. Pourtant, c’est aussi une tâche obligatoire pour votre santé et celle de votre matou. Pour faciliter le travail, nous avons listé des objets qui peuvent vous aider à vous débarrasser des poils. 

1. Un gant de toilette et gant de vaisselle

Vous pouvez rassembler les poils de votre chat à l’aide d’un gant de toilette ou d’un gant de vaisselle. Pour ce faire : 

  1. Mouillez légèrement le gant ; 
  2. Faites passer le gant sur les places où il y a les poils ; 
  3. Retirez à la main les poils que vous avez collectés. 

Il est important de préciser que ces gants sont particulièrement utiles pour les surfaces en textiles tels que les meubles. 

2. Une brosse autocollante 

Cette brosse est un accessoire spécialement conçu pour récolter les poils sur les surfaces textiles comme un vêtement, un meuble ou autres. Elle est dotée d’un rouleau recouvert de ruban adhésif, d’où son appellation commune « brosse adhésive ». Vous n’aurez qu’à brosser les surfaces pleines de poils pour les récolter aisément. 

3. Une brosse en caoutchouc

Les brosses en caoutchouc sont réputées pour leurs capacités à enlever facilement les poils parsemés dans les tissus. Il existe aussi une brosse anti-poil en caoutchouc, vous pouvez les utiliser pour enlever les poils de votre tapis, fauteuils ou autres surfaces textiles dans votre maison. 

4. Une éponge humide

Le principe pour l’éponge humide est similaire pour les gants. Effectivement, pour récolter les poils : 

  1. Humidifier l’éponge, faites en sortes qu’elle ne soit pas trop mouillée ; 
  2. Passez ce dernier de manière circulaire sur les zones touchées ; 
  3. Lavez le pelage rassemblé, puis recommencez le processus si c’est nécessaire. 

5. Un assouplissant

L’assouplissant n’enlève pas directement les poils, mais il est très efficace pour les décoller d’un vêtement ou d’une surface textile. Pour arriver à cette fin : 

  1. Mélangez de l’eau et de l’assouplissant avec une quantité similaire ; 
  2. Vaporisez le mélange sur les objets touchés ; 
  3. Passez un chiffon doux sur l’objet pour enlever définitivement les poils. 

6. Des collants et des bas

Les collants et les bas attirent naturellement les poils. Vous devez juste frotter le bas contre les surfaces pour ramasser les poils déposés. Vous pouvez les enrouler sur vos mains pour faciliter la manœuvre. 

7. Un balai en silicone et raclette de la salle de bain

Le balai en silicone est comme la brosse en caoutchouc, mais en version plus grande. Il y a des modèles conçus spécialement pour enlever les poils des animaux. Vous pouvez les utiliser pour nettoyer facilement vos tapis et vos ameublements. Vous pouvez aussi remplacer le balai avec une raclette en silicone ou en caoutchouc. 

8. Un aspirateur traditionnel ou amélioré

L’aspirateur est l’outil classique pour enlever les poils dans votre maison. Vous devez l’utiliser quotidiennement pour être certain que votre maison est débarrassée de tout reste de pelage de votre chat. L’aspirateur ne demande pas trop d’énergie, il est donc très utile pendant les périodes de mue. Vous pouvez également installer des embouts adaptables pour avoir plus de flexibilité par rapport à l’utilisation de l’appareil. 

Quelles sont les règles à respecter pour prévenir l’invasion des poils ?

Même si perdre des poils est inévitable pour un chat, il faut quand même respecter quelques règles pour limiter la pelade. C’est essentiel pour la santé animale et pour garder une hygiène de vie propre dans votre maison. 

Règle N° 1 : entretenir régulièrement le pelage de votre chat

Vous pouvez renforcer le pelage de votre chat avec un shampoing sec. Ce produit permet aussi d’éliminer tous les poils morts. Si votre chat apprécie le toilettage avec de l’eau, vous pouvez utiliser un autre shampoing fortifiant pour chat, mais seulement si votre compagnon l’apprécie. Si votre félin a l’horreur d’une bonne douche, alors contactez-nous pour une formation de dressage de chat. Nous pouvons aider votre chat à ne pas avoir peur de l’eau. 

Règle N° 2 : Brosser de temps en temps votre chat

Il existe des brosses pour chat à poil long et court. Vous pouvez les employer pour éliminer les poils morts du pelage de votre animal. Notez bien que si la perte des poils se voit dans votre maison, c’est qu’une bonne partie est déjà ingérée par votre chat. Cependant, sur le long terme, ces poils forment une tumeur appelée trichobézoard dans l’estomac du chat. En langage plus simple, c’est une boule formée par des poils. C’est dangereux pour votre chat, vous devez donc éliminer les poils avec une brosse avant que votre chat se lèche pour enlever ces derniers. 

Règle N° 3 : Donner des aliments équilibrés pour son chat

Nous ne le répétons pas assez, mais un poil a besoin essentiellement de protéine pour se renforcer. Toutefois, vous devez toujours équilibrer l’alimentation de votre matou. De ce fait, une nourriture riche en protéines, sels minéraux, acides gras et vitamines A, B, E et H est parfaite pour un chat qui perd ses poils. Voici quelques listes de ces aliments : 

  • Le foie ; 
  • La viande : volaille, lapin ; 
  • L’œuf ; 
  • Le poisson : cabillaud, daurade, merlan, sole ; 
  • Les huiles de poisson ; 
  • La levure de bière ; 
  • Céréales et germe de blé, 
  • Les légumes : les courgettes, carottes, haricots verts, concombres, petits pois, patates douces et citrouille. 

Pour conclure, le chat perd ses poils naturellement durant les périodes de mue. La perte du pelage est très importante durant ces saisons, mais c’est beaucoup plus important pour le début du printemps. L’origine de la mue saisonnière est le changement de température, c’est tout à fait naturel. Néanmoins, si la pelade s’effectue en dehors de ces périodes, alors il est important d’enquêter l’origine de cette dernière. Puisque la perte des poils peut être liée à l’état de santé de votre matou, il est conseillé de contacter un vétérinaire pour avoir le meilleur traitement pour votre chat.

Laisser un commentaire