fbpx

Comment faire cohabiter deux chats ?

La cohabitation entre deux chats est une tâche complexe. Effectivement, c’est un animal territorial. Il est indépendant et parfois solitaire. D’ailleurs, son comportement explique tout par les différents types de marquages territoriaux. Le chat est très attaché à son espace personnel. C’est pour cette raison qu’il traduit l’adoption d’un autre félin comme une intrusion dans son territoire. Dans ce cas, soit l’animal accepte le nouveau venu, soit il le repousse.

Le résultat est toujours improbable, car cela dépend du caractère des deux félins. Toutefois, peu importe la race des chats que vous voulez faire cohabiter, il est crucial de réaliser quelques préparations essentielles. Commençons tout de suite sur ces détails nécessaires pour la cohabitation de deux chats.

Les préparations nécessaires pour faire cohabiter les chats

La décision d’adopter un autre chat ne se fait pas à l’improviste. Effectivement, même un chaton s’adapte mal à la rencontre de ses congénères. Avant de faire cohabiter deux chats, vous devez donc assurer un espace propre à chaque chat, de manière à ce qu’il puisse s’isoler si c’est nécessaire.

  1. Vérifier la visite médicale pour s’assurer que les chats vont bien

Pendant l’adoption d’un chat, vérifie bien l’état de santé de chaque chat. Un chat malade est beaucoup plus difficile à cohabiter qu’un autre en bonne santé. En effet, le chat qu’il est adulte ou chaton a tendance à s’isoler quand il est malade. Son stress augmente donc à la découverte de ses congénères, au fond, il sait qu’il est vulnérable et il devient plus agressif que d’habitude.

En outre, les maladies peuvent aussi infecter les autres animaux. Vous devez vous assurer que le chat est bien vermifugé et protégé contre les maladies comme la rage, la leucémie, DAPP…

  1. Créer un espace unique pour chaque chat

La cohabitation entre les deux chats est plus facile si chaque félin possède une pièce propre à lui. Effectivement, son espace personnel doit être approvisionné de tous les objets dont il a besoin. Que ce soit le premier ou le deuxième chat, chacun d’entre eux doit avoir son propre :

  • Lit et coins de repos ;
  • Griffoir et autres jouets ;
  • Gamelle et bol d’eau ;
  • Bac à litière ;
  • Lieu de refuge où l’animal se sent en sécurité s’il tente de fuir l’autre.

Notez bien qu’il est nécessaire que le chat ne se rencontre pas dès le premier jour, vous devez donc garantir une pièce pour le nouveau matou à adopter. Par ailleurs, même si les animaux ne se rencontrent pas dès le premier jour, ils sentiront toujours la présence de l’un et de l’autre grâce à son capteur olfactif surdéveloppé.

  1. Préparer une phéromone de synthèse pour apaiser les chats

La phéromone est un moyen de communication des chats. Grosso modo, c’est une odeur laissée en guise de message dans la maison. Ce sont essentiellement des signes pour marquer un territoire. En diffusant une phéromone dans la maison, le stress du chat est diminué. Effectivement, l’animal reconnait son odeur, il se dit qu’il est chez lui.

En outre, le nouveau chat peut être intimidé par ce message surtout si c’est un chaton. Si le deuxième chat est un adulte, il est fort possible que les deux animaux se provoquent à travers ces odeurs même s’ils ne se rencontrent pas physiquement. Le résultat de leurs actes est le stress puisqu’à un moment, leurs phéromones ne suffisent plus pour les calmer.

C’est à ce moment que vous aurez besoin d’une phéromone de synthèse. C’est un produit testé scientifiquement et conçu pour imiter les phéromones des chats. Si les phéromones de ces animaux ne suffisent plus pour les apaiser, alors diffusez la vôtre pour les aider.

Les étapes clés pour faire cohabiter les deux chats

Quand vous adoptez un autre chat, il est important de ne pas se précipiter sur la présentation. Les animaux, essentiellement s’ils ne sont pas du genre sociable apprécie rarement la visite de ses congénères. Puisque le chat est un animal territorial, alors vous devez être patient pour que le premier accepte le nouveau. Vous devez aussi donner du temps pour que le deuxième s’adapte à son nouveau foyer.

Remarquez que si l’un des chats est stressé lors de la rencontre, alors il va agir défensivement. Par conséquent, l’autre va aussi répliquer, sauf s’il reconnait sa supériorité ; dans ce cas, il tente d’apaiser l’autre avec un roucoulement. Toutefois, ce cas est extrêmement rare, seule la rencontre entre un chaton et chat adulte de sexe opposé se déroule comme tel.

Étape 1 : Installez confortablement votre chat dans sa propre pièce

La cohabitation entre deux chats est uniquement possible s’ils sont installés confortablement. Assurez-vous que l’environnement des deux animaux est calme. Pour ce faire :

  1. Baissez la musique dans l’habitation ;
  2. Limitez les bruits forts liés à l’activité de bricolage ou de ménage ;
  3. Assurez-vous qu’aucun répulsif naturel ou artificiel n’est diffusé dans l’espace personnel de chaque chat ;
  4. Installez les jouets, les griffoirs, le lit, le bac à litière, la gamelle et le bol d’eau dans un personnel de chaque chat ;
  5. Veillez à ce que chaque chat puisse accéder facilement à sa nourriture, et surtout veillez à ce qu’il soit suffisant.

C’est l’étape la plus cruciale pour la cohabitation, vous devez observer le comportement de vos animaux s’ils sont à l’aise ou non pendant quelques jours.

Étape 2 : Échangez régulièrement ses objets personnels

Après 3 ou 4 jours, vous pouvez échanger mutuellement les objets des deux chats. L’objectif est d’analyser la réaction de l’un pour l’autre quand il va sentir ses odeurs. Vous pouvez aussi frotter un linge au premier chat et l’apporter au deuxième pour voir sa réaction. À ce moment ; deux cas sont possibles :

–         Soit, le chat se frotte au linge ou à l’objet, cela signifie qu’il tolère la présence de l’autre, mais qu’il tient aussi à préciser que c’est son territoire ;

–          Soit, l’animal renifle le linge ou l’objet et l’ignore avec un tempérament négatif.

Pour le premier cas, vous devez augmenter le nombre des objets à échanger et vous pouvez penser à une présentation dans les jours qui suivent. Pour le deuxième cas, vous devez être beaucoup plus patient ; limitez les échanges à un seul objet par jour jusqu’à ce qu’il se montre tolérant.

Étape 3 : Guidez le nouveau chat à découvrir son foyer

Quand le nouveau matou se sent en confiance, alors vous devez lui faire visiter sa nouvelle maison. L’objectif est d’habituer le chat à son nouvel environnement. De ce fait, il sera moins anxieux pour une éventuelle rencontre. De plus, il va aussi s’habituer à l’odeur de l’ancien chat dans la maison. Au début, il se peut que l’animal soit hésitant, c’est un comportement naturel puisqu’il va sentir la présence de l’autre même si ce dernier n’est pas dans la maison.

En outre, une fois la présentation de la propriété terminée, l’ancien chat sentira également la visite de son congénère. Les deux animaux s’habituent donc à se fréquenter autrement par l’action heureuse de cette petite visite. Il faut dire que c’est un élément clé pour la cohabitation des animaux. Toutefois, veillez à ce qu’il n’y ait pas encore une rencontre physique durant cette phase, car en même temps, vous devez analyser le comportement de vos chats.

Étape 4 : Organisez une rencontre entre les deux chats après plusieurs jours

Il n’y a pas de limite de temps pour organiser une rencontre entre les deux chats. En effet, cela dépend des caractères des deux animaux. Vous devez juste respecter les étapes ci-dessous afin de garantir que tout se passe bien. Néanmoins, vérifiez bien qu’il y a une issue de secours pour chaque chat dans le cas où la rencontre tournerait au vinaigre.

En tout cas, votre dur travail est terminé si :

  • Les deux chats se reniflent, puis ronronnent lors de la première rencontre ;
  • Ils se frottent mutuellement et se tiennent calmement l’un à côté de l’autre ;
  • Ils gardent ses queues levées.

En revanche, annulez la rencontre si :

  • Les deux chats se fixent à distance avec un air menaçant ou menacé ;
  • Ils feulent quand l’autre tente de s’approcher ;
  • Ils se griffent.

Pour cette circonstance, vos chats ne sont pas encore prêts pour la cohabitation. Vous devez organiser une autre rencontre après quelques jours. Mais en attendant, recommencez les échanges. Vous verrez que la situation sera plus détendue à la prochaine rencontre.

Quelques astuces pour réussir à coup sûr la cohabitation

Avant d’adopter un autre chat, il est important de choisir un animal qui a la plus grande chance de s’entendre avec votre matou. En général, vous devez juste trouver un chat qui s’adapte facilement à son nouvel environnement. Un animal apprécié par votre compagnon et qu’il accepte que ce dernier fasse partie de sa famille.

Astuce 1 : Choisir deux chats de sexe opposé pour la cohabitation

Il est plus simple pour un chat d’accepter un congénère de sexe opposé. La raison de ce comportement est qu’il voit le nouveau comme son compagnon plutôt qu’un rival. La cohabitation devient donc plus facile entre un mal et une femelle.

Astuce 2 : Privilégier les plus jeunes quand vous choisissez vos chats

Un chaton est beaucoup moins tolérant qu’un chat adulte. Il ne se soucie guère du territoire, car il ne pense qu’à manger et à s’amuser. Vous pouvez profiter de cette situation pour faire cohabiter deux chatons. Ensemble, ils grandiront paisiblement, vous n’aurez même pas à intervenir pour la cohabitation. L’idéal est de prendre des chatons d’au moins 3 mois, de cette façon, il est certain que ce dernier sera plus simple à élever.

D’autant plus que le chat commence généralement le marquage de territoire à partir de 6 mois d’existence. Il est donc conseillé d’adopter un chat capable de s’adapter seul, mais âgé de 6 mois maximum. Par ailleurs, si vous avez déjà un chat adulte, vous pouvez prendre un chaton de sexe opposé à la vôtre, votre matou sera moins sévère envers ce dernier.

Astuce 3 : Opter pour des chats castrés lors de l’adoption

Les chats castrés sont plus calmes et moins impulsifs en raison des hormones sexuelles diminuées. Son comportement change également, notamment sur le marquage de territoire. Ce détail rend plus simple la cohabitation des animaux. De plus, il est prouvé que les chats castrés sont moins bagarreurs. Par conséquent, vous aurez une plus grande chance d’avoir une rencontre paisible entre les deux chats.

Cependant, vous n’êtes pas obligé de castrer vos chats pour qu’il soit plus calme. Tout est une question d’éducation, veuillez nous contacter si vous avez besoin d’aide pour recadrer le comportement de votre animal de compagnie. Nous proposons une formation de dressage de chat pour vous aider. 

Astuce 4 : Choisir les chats de même caractère pour la cohabitation

Il existe plusieurs races de chats, chacun d’entre eux possède un caractère unique. Il y a des chats très bavards comme le Siamois et le Bengal. En revanche, il y a aussi des races très calmes telles que le Birman et le Persan. En tout cas, si vous faites cohabiter ces chats, alors vos animaux auront du mal à s’adapter. C’est naturel, puisqu’ils ne se comprennent pas. De ce fait, faites en sorte d’adopter un chat avec les mêmes caractères, ils arrivent à s’entendre beaucoup plus facilement.

En conclusion pour la cohabitation des félins

La cohabitation entre deux chats est seulement possible si ces derniers arrivent à s’entendre. Pourtant, pour arriver à cette fin, vous devez être très patient. Vous ne pouvez pas laisser vos chats se rencontrer en dehors de vos présences, du moins jusqu’à ce que vous soyez certains que tout ira bien. Faire cohabiter deux chats signifie également assurer le confort de l’un et de l’autre. Ils devront avoir toutes les choses dont ils ont besoin. Soyez impartial quand vous éduquez vos animaux, même s’il s’agit d’un chaton et d’un chat adulte. C’est nécessaire pour éviter le climat de jalousie dans votre maison. En tout cas, en suivant nos conseils, la cohabitation de vos deux chats se passera à merveille.

Laisser un commentaire