fbpx

Chat agressif, que faire ?

Les chats sont des prédateurs et des animaux imprévisibles. Ils peuvent être adorables et affectueux avec lesquels vous avez la possibilité de passer des moments de plaisir. Mais ils peuvent leur arriver aussi de vous mordre et de vous griffer, ce qui reste des comportements naturels en tant que prédateur. Toutefois, lorsque le félin commence à devenir agressif envers son maître, il est impératif d’en déterminer les causes pour régler le problème.

Quelles peuvent être les causes de l’agressivité chez un chat ?

Il existe 4 types d’agressivité chez les chats à savoir l’agressivité territoriale, défensive, comportementale et instinctive. Il est donc important de discerner ce qui fait qu’un chat soit agressif avec son propriétaire.

Le chat, un comportement naturellement nerveux

Si votre chat se montre agressif, sachez qu’il y a quelque chose qui lui déplaît. Vous êtes en train de caresser votre compagnon assis sur vos genoux puis tout à coup, il vous griffe ou vous mord ? Veuillez prendre en compte que cette agression surgit à cause d’une raison valable. Les chats sont des animaux très nerveux physiologiquement. Il se peut que vous ayez caressé depuis un moment une zone particulière qui lui déplaisait. Leurs zones très nerveuses se situent en général le long de sa colonne vertébrale et sur sa queue.

Mais tous les chats n’ont pas ces mêmes zones de nervosité, il y en a ceux qui adorent se gratter caresser le ventre et d’autres non.

Se défendre : la peur ou le traumatisme

How to Calm an Aggressive Cat | Hill's Pet

Certains chats qui ont vécu des expériences traumatisantes dans le passé peuvent montrer un caractère agressif si la même situation se déroule. Prenons l’exemple d’un couple qui se  violemment allant jusqu’à se répercuter contre lui. De ce fait, une simple dispute pourrait lui rappeler ce traumatisme et lui ferait devenir violent de peur que ce moment lui revienne.

L’idéal dans ce genre de cas est que vous essayez de le rassurer en adoptant une voix douce et en lui donnant des caresses et des câlins uniquement s’il accepte. Si jamais ce comportement persiste, le mieux est d’aller consulter un comportementaliste.

L’agressivité pour dépenser son énergie

Si un chat ne se stimule pas assez, il peut montrer un caractère agressif pour dépenser son énergie tel un humain qui ira effectuer des exercices physiques pour se défouler. Vous êtes souvent absent ? Votre appartement ne contient aucun jouet ni occupation ? Ne soyez pas surpris si votre chat vous agresse au mollet tout simplement pour vous dire « Je m’ennuie ! ».

Un chat est susceptible d’avoir le même comportement s’il sent que vous vous occupez moins de lui. Il cherchera tous les moyens pour avoir du contact avec vous. Et si vous restez insensible, il ira jusqu’à vous griffer ou vous mordre. Si tel est le cas, pensez à lui accorder plus de temps, à le faire jouer ou à le câliner.

Mauvaises habitudes : Rééduquer chat

Certains chats se comportent agressivement sans s’en rendre compte, car ils le prennent pour un jeu. Certes, jouer avec un chaton directement avec la main ou le pied peut être mignon. Cela le sera beaucoup moins une fois qu’il sera adulte.

Essayez donc d’éviter d’ habituer votre chaton à jouer avec votre corps. Une fois adulte, il le prendra encore pour un jeu, que vous prendrez pour une agression alors que ce n’est qu’une tentative de jeu, comme auparavant.

Habituez plutôt votre chaton à jouer avec des jouets tels que des cannes à pêche munies d’une plume au bout, un simple bout de ficelle ou une balle. Qu’importe ce que vous choisissez du moment qu’il apprend le jeu avec un jouet qu’avec une partie de votre corps.

Défendre son territoire

Le chat est un bestiau territorial. Un changement brusque dans son environnement peut s’avérer être difficile à assimiler pour lui : déménagement ou arrivée d’un nouvel animal. Il lui faudra ainsi du temps et de la patience pour s’y adapter. Un chat assez isolé sera susceptible de menacer, voire d’attaquer lorsqu’il se sent en danger sur son territoire. Cette agressivité territoriale sera à même d’être renforcée chez un mâle non castré.

Un lieu de vie impropre pourrait aussi déstabiliser son comportement. S’il s’ennuie en passant des heures seul, enfermé dans une maison, le félin pourra montrer des signes d’agressivité.

Chaton éloigné trop tôt de sa mère : Problème de sevrage

Il y a une raison pour laquelle un chaton a besoin de rester trois mois aux côtés de sa mère. Même si le sevrage alimentaire prend fin à deux mois, le sevrage comportemental n’est pas terminé. Ainsi, un chat séparé trop tôt de sa mère peut se montrer agressif. Il n’aura pas appris à gérer son agressivité, il manquera donc d’éducation.

Pour ces félins, il faudra que vous fassiez preuve de patience, et que vous l’éduquiez vous-même. Lorsqu’il s’agresse à vous, dites-lui « non » à voix forte pour l’impressionner. Il comprendra petit à petit qu’il a un mauvais comportement.

Si vous n’arrivez pas à réguler son agressivité, n’hésitez pas à faire appel à un comportementaliste.

Reconnaître les signes d’agressivité du chat

Un chat agressif fait paraître différents signes pour prévenir son opposant avant d’attaquer. On observe :

  • La tête blottie dans les épaules
  • Accroupi avec les poils hérissés
  • Un regard sinistre avec des pupilles dilatées
  • La queue enroulée autour du corps sous son ventre
  • Les griffes ressorties, quelques coups de patte
  • Crachats ou sifflements avec la bouche ouverte

Quelques signes précurseurs persistent s’il décide de passer à l’attaque :

  • Grognement, miaulement, et mugissement
  • Affrontement de son opposant en avançant
  • Les pupilles closes en entier
  • Hérissement de tout le corps hérissé jusqu’à la queue
  • Tournure vers l’avant de l’arrière de l’oreille droite
  • Fixe du regard
  • Queue tendue touchant quasiment le sol
  • Pattes arrière rigidifiées, le dos courbé, la tête vers le bas
  • Droit dans ses bottes adoptant une posture raide

Comment réagir face à un chat agressif ?

Dans une situation stressante, un chat peut adopter un caractère imprévisible. Soyez donc prudent chaque minute.  Excepté en cas de nécessité absolue et de situation menaçante, le mieux est de laisser passer l’orage. Vous risquez d’avoir d’importantes blessures. Ces conseils vous seront utiles pour adopter une attitude adéquate face à la méfiance de votre félin.

Dans l’éventualité où vous réussirez à maîtriser le chat, il retiendra un souvenir très fâcheux de cette expérience et serait susceptible de céder à un comportement encore plus défensif, voire même dangereux.

Dans les situations jugées stressantes et pouvant provoquer une suite agressive, comme le transport ou les soins, un vétérinaire sera apte à vous aider par l’utilisation d’un remède d’huiles essentielles apaisantes.

Votre chat se rapporte-t-il à un comportement agressif ? Consultez un vétérinaire comportementaliste aussitôt que possible afin d’éviter que le comportement s’ancre. Après un long moment d’interrogation et d’observation de votre chat, le vétérinaire pourra vous suggérer une thérapie comportementale accompagnée à des médicaments ou non.

Notez également qu’un chat ayant griffé ou mordu un individu doit être mis sous surveillance sanitaire au côté d’un vétérinaire. Effectuez 3 visites dans un temps régulier pour voir s’il ne porte pas une maladie, telle que la rage.

Comment tenir un chat agressif ?

Ce qu’il ne faut pas faire

Ne portez jamais un félin en le tenant sous les aisselles avec le reste de son corps en l’air sans être soutenu. Ne portez pas un minet par la peau de son cou !

Même si les chattes prennent leur chaton comme tel, ce n’est pas solliciter d’agir de la sorte avec un chat adulte. Un chaton ne s’y opposera pas mais ce sera plus difficile pour un chat adulte de l’accepter car il peut avoir mal.

Ce qu’il faut faire

La façon la plus adaptée pour saisir et porter un chat est de le prendre délicatement entre la poitrine et l’arrière train avec une main et l’autre main sous ses pattes arrière.

Une fois vos mains en place et le maintiennent minutieusement, vous pourrez prendre le chat et le mettre contre vous sur la poitrine pour le rassurer.

Comment immobiliser un félin qui s’attaque à son maître ?

Soyez extrêmement prudent aux dents et aux griffes du chat en agression. S’il est irrité, il ne manquera pas de mordre et de griffer son maître. Essayez d’abord de calmer le chat avant de le saisir. Donnez-lui sa nourriture ou son jouet préféré. Cependant, en adoptant cette solution, restez le plus loin possible de l’animal.

Surtout, ne tentez pas d’apaiser votre compagnon en le caressant. Cela attirerait davantage sa colère et vous vous blesserez certainement dans cette intention.

L’idéal est de laisser le matou tranquille. Saisissez-le par la peau du cou dans une situation où cela est fortement nécessaire. N’employez l’immobilisation par serviette que si le félin est intransigeant ou s’il est susceptible de se blesser lui-même.

Comment apaiser l’agressivité de votre chat ?

Dans la mesure où l’anxiété de votre chat persiste, il est possible qu’il y ait un problème de fond. De simples ajustements peuvent être les solutions.

  • Aidez-lui à faire des exercices. Il se peut que les chats présentent des agressions lorsqu’ils ne sont pas assez actifs. Si possible, laissez-le sortir ou étoffez son environnement de jeux et d’arbres à chats.
  • Même si votre chat est au régime faute de surpoids, nourrissez-le quand même. Une restriction alimentaire assez importante peut conduire un chat à l’anxiété, voire à l’agressivité. Adoptez une alimentation équilibrée, à répartir en petits repas journaliers. Vous pouvez aussi opter pour des jeux-distributeurs de croquettes. Il nécessite que l’animal les fasse rouler pour que les croquettes sortent. Ce jeu demande un temps d’apprentissage.

Dans tous les cas, privilégiez une ambiance zen :

  • Ne haussez jamais la voix. Les chats adorent vivre dans un cadre calme.
  • Ne le punissez jamais corporellement.
  • Faites savoir aux enfants qu’un chat n’est pas un nounours. Ne le dérangez pas lors de son sommeil. Ne le poursuivez pas dans la maison.
  • Privilégiez des déstressant naturels à mélanger avec leur nourriture.

Laisser un commentaire